Ana səhifə

Marie-Hélène blanchet


Yüklə 78.29 Kb.
tarix15.06.2016
ölçüsü78.29 Kb.

Marie-Hélène BLANCHET

Chargée de recherche au CNRS






 

Domaines de recherche

 

Histoire intellectuelle et religieuse de l’Empire byzantin à l’époque paléologue



 

Adresse professionnelle

Centre d’histoire et civilisation de Byzance

52, rue du Cardinal Lemoine / F-75005 Paris

Tél. : 33 (0)1 43 54 86 60

Fax : 33 (0)1 44 27 11 70

 

E-mail



marie-helene.blanchet@college-de-france.fr

 

Curriculum vitae

 

- Née le 26 décembre 1970 à Toulouse (31)



- Docteur de l’Université de Toulouse Le Mirail (2005)

- Bourse de post-doctorat accordée par la Fondation Onassis (nov. 2008-avril 2009)

- Post-doctorante de l’Institut für Byzanzforschung der Österreichischen Akademie der Wissenschaften (Vienne, Autriche) dans le cadre du projet européen de l’Académie roumaine (oct. 2010-sept. 2012)

- Chargée de recherche au CNRS, UMR 8167 (depuis oct. 2014)

 

Projets de recherche

 

- La question de l’Union des Églises à Byzance, particulièrement l’antiunionisme au XVe siècle 


- Le patriarcat de Constantinople avant la chute de Constantinople (1453) et au début de la domination ottomane
- Associée au projet Thomas de Aquino Byzantinus (https://pure.royalholloway.ac.uk/portal/en/projects/thomas-de-aquino-byzantinus.html )

Ouvrages
1. Georges Gennadios Scholarios (vers 1400-vers 1472) : un intellectuel orthodoxe face à la disparition de l’Empire byzantin, Paris 2008 (Archives de l’Orient chrétien, 20), 540 p.

Prix Zappas de l’Association des Études Grecques en 2009

Prix Ch. Diehl de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres en 2011
2. Théodore Agallianos, Dialogue avec un moine contre les Latins (1442). Édition critique, traduction française et commentaire, Paris 2013 (Byzantina Sorbonensia, 27), 251 p.
3. (coédité avec F. Gabriel) Réduire le schisme ? Ecclésiologies et politiques de l’Union entre Orient et Occident (xiiie-xviiie siècles), Paris 2013 (Monographies du Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance, 39), 377 p.
4. (coédité avec M.-H. Congourdeau et D. I. Mureşan), Le patriarcat œcuménique de Constantinople et Byzance hors frontières (1204-1586), Actes de la table-ronde organisée dans le cadre du 22e Congrès International des Études Byzantines, Sofia, 22-27 août 2011, Paris 2014 (Dossiers byzantins, 15), 358 p.

Articles

 

1. « Georges Gennadios Scholarios a-t-il été trois fois patriarche de Constantinople ? », Byzantion 71, 2001, p. 60-72.

 

2. « La question de l’Union des Églises (XIIIe-XVe siècles) : historiographie et perspectives », Revue des Études Byzantines 61, 2003, p. 5-48.

 

3. « Les divisions de l’Église byzantine après le concile de Florence (1439) d’après un passage des Antirrhétiques de Jean Eugénikos », dans Hommage à Alain Ducellier. Byzance et ses périphéries, éd. B. Doumerc et Ch. Picard, Toulouse 2004, p. 17-39.



 

4. (en collaboration avec T. Ganchou) « Les fréquentations byzantines de Lodisio de Tabriz, dominicain de Péra († 1435) : Géôrgios Scholarios, Iôannès Chrysolôras et Théodôros Kalékas », Byzantion 75, 2005, p. 70-103.
5. « Les éditions anciennes de textes byzantins (XVIIe-XVIIIe siècles) et leur utilisation dans la recherche actuelle », Transversalités 97, janv-mars 2006, p. 195-200.
6. « L’Église byzantine à la suite de l’Union de Florence (1439-1445) : de la contestation à la scission », Byzantinische Forschungen 29, 2007, p. 79-123.
7. « L’ambiguïté du statut juridique de Gennadios Scholarios après la chute de Constantinople (1453), dans Le Patriarcat œcuménique de Constantinople aux XIVe-XVIe siècles : rupture et continuité, colloque international, Rome 5-7 décembre 2005, Paris 2007, p. 195-211.
8. « Η ιστοριογραφία του Γεννάδιου Σχολάριου », Τα Ιστορικά 47, 2007, p. 351-372.
9. « L’élection du patriarche à Byzance à la fin du Moyen-Âge (XIVe-XVe siècles) », dans Élections et pouvoirs politiques du VIIe au XVIIe siècle, dir. C. Péneau, actes du colloque réuni à Paris XII, 30 novembre-2 décembre 2006, Paris 2008, p. 63-77.

10. « L’Union de Florence après la chute de Constantinople : la profession de foi de Léon le nomophylax et de Macaire de Nicomédie (vers 1464) », Revue des études byzantines 67, 2009, p. 59-75.
11. « Georges-Gennadios Scholarios et la question de l’addition au Symbole », dans Byzantine theologians. The systematization of their own doctrine and their perception of foreign doctrines, éd. A. Rigo et P. Ermilov, actes de la table-ronde Byzantine Theology, Université Saint-Tikhon, Moscou 9-12 octobre 2008, Rome 2009, p. 181-192.
12. « Louis Ellies Dupin, historien de Byzance », Revue de l’histoire des religions 3/2009, p. 399-412. 
13. « Georges-Gennadios Scholarios et les Turcs : une vision nuancée des conquérants », dans Worlds in change : Church Union and crusading in the fourteenth and fifteenth centuries, éd. C. Gastgeber, I.-A. Pop, O. J. Schmitt, A. Simon, Cluj-Napoca 2009, p. 101-116.
14. « Bilan des études sur Théodore Agallianos : 1966-2011 », Ο Ερανιστής 28 (volume en l’honneur de Christos Patrinélis), 2011, p. 25-48.
15. (en collaboration avec E. Ragia) « Γεννάδιος Β΄ - Γεώργιος Κούρτεσης Σχολάριος (1454-1456) », dans Μεγάλη ορθοδόξη χριστιανική εγκυκλοπαίδεια, 5, Athènes 2012, p. 59-68.
16. « Un plaidoyer inédit pour la canonisation de Marc d’Éphèse au xviiie siècle : l’Apologie de Sylvestre de Céphalonie (1731) », Revue des études byzantines 70, 2012, p. 95-131.
17. « Image de l’Union et de la croisade dans le Dialogue avec un moine contre les Latins de Théodore Agallianos (1442) », dans Italy and Europe's Eastern Border (1204-1669). Actes du colloque L’Italia e la frontiera orientale dell’Europa. 1204-1669, Rome 25-27 nov. 2010, éd. I. Damian, I.-A. Pop, M. Popovic et A. Simon, Francfort 2012, p. 31-44.
18. « Éliminer Thomas d’Aquin : le projet antithomiste de Matthieu Ange Panarétos », dans Knotenpunkt Byzanz : Wissensformen und kulturelle Wechselbeziehungen, 37. Kölner Mediävistentagung, Köln 14-17 septembre 2010, éd. A. Speer et P. Steinkrüger, Berlin 2012, p. 452-465.
19. « Les listes antilatines à Byzance aux xive-xve siècles », Medioevo greco 12, 2012, p. 11-38.
20. « Die Rezeption des Konzils von Ferrara-Florenz in Byzanz », Jahrbuch des Wissenschaftlichen Zentrums der Polnischen Akademie der Wissenschaften in Wien 3, 2010-2012, p. 115-122.
21. (en collaboration avec G. Saint-Guillain) « À propos d’un livre récent sur la Chronique de Morée : contribution au débat », Byzantion 83, 2013, p. 13-39.
22. (en collaboration avec S. Kolditz) « Le concile de Ferrare-Florence (1438-1439) : mise à jour bibliographique », Medioevo greco 13, 2013, p. 315-321.
23. « La réaction byzantine à l’Union de Florence (1439) : le discours antiromain de la Synaxe des orthodoxes », dans Réduire le schisme ? Ecclésiologies et politiques de l’Union entre Orient et Occident (xiiie-xviiie siècles), éd. M.-H. Blanchet et F. Gabriel, Paris 2013 (Monographies du Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance, 39), p. 181-196.
24. « “Schismatiques” ou “hérétiques” ? Les qualifications appliquées aux Latins à Byzance », Actes du colloque De l’Église aux Églises : réflexions sur le schisme aux Temps modernes, 4-5 juillet 2013, École française de Rome, éd. A. Girard et B. Schmitz, Mélanges de l’École française de Rome. Italie et Méditerranée modernes et contemporaines, 126-2, 2014 (http://mefrim.revues.org/1870)
25. « Le patriarcat de Constantinople et le rejet de l’Union de Florence par les patriarches orientaux en 1443. Réexamen du dossier documentaire », dans M.-H. Blanchet, M.-H. Congourdeau et D. I. Mureşan (éd.), Le patriarcat œcuménique de Constantinople et Byzance hors frontières (1204-1586), Actes de la table-ronde organisée dans le cadre du 22e Congrès International des Études Byzantines, Sofia, 22-27 août 2011, Paris 2014 (Dossiers byzantins, 15), p. 309-326.
26. « Patriarcat grec orthodoxe de Constantinople », notice dans G. Veinstein, F. Georgeon et N. Vatin (dir.), Dictionnaire historique de l’Empire ottoman, Paris 2015, p. 914-917.

Comptes rendus
1. M. Cacouros et M.-H. Congourdeau (éd.), Philosophie et sciences à Byzance de 1204 à 1453. Les textes, les doctrines et leur transmission, Leuven 2006 (Revue des études byzantines 64-65, 2006-2007, p. 376-378).
2. G. A. Dèmètrakopoulos, Ἀπὸ τὴν ἱστορία τοῦ βυζαντινοῦ θωμισμοῦ : Πλήθων καὶ Θωμᾶς Ἀκυινάτης, Athènes 2004 (Revue des études byzantines 64-65, 2006-2007, p. 380-381).
3. C. Livanos, Greek tradition and Latin influence in the work of George Scholarios. « Alone against all of Europe », Piscataway N.J. 2006 (Revue des études byzantines 64-65, 2006-2007, p. 395-397).
4. M. Balard, Les Latins en Orient, xie-xve siècle, Paris 2006 (Revue des études byzantines 66, 2008, p. 260-261). 
5. T. Kiousopoulou, Βασιλεύς ή Οικονόμος. Πολιτική εξουσία και ιδεολογία πριν την Άλωση, Athènes 2007 (Revue des études byzantines 66, 2008, p. 276-278). 
6. M. Païzè-Apostolopoulou et D. G. Apostolopoulos, Μετὰ τὴν Κατάκτηση. Στοχαστικὲς προσαρμογὲς τοῦ Πατριαρχείου Κωνσταντινουπόλεως σὲ ἀνέκδοτη ἐγκύκλιο τοῦ 1477, Athènes 2006 (Revue des études byzantines 66, 2008, p. 286-287).
7. M. Philippides, Mehmed II the Conqueror and the fall of the Franco-Byzantine Levant to the Ottoman Turks : some Western views and testimonies, Tempe (Ar.) 2007 (Revue des études byzantines 67, 2009, p. 254-256).
8. Ch. R. Kraus, Kleriker im späten Byzanz, Wiesbaden 2007 (Revue des études byzantines 68, 2010, p. 256-259).
9. G. Page, Being Byzantine. Greek identity before the Ottomans, Cambridge 2008 (Revue des études byzantines 68, 2010, p. 274-276).
10. T. Shawcross, The Chronicle of Morea. Historiography in Crusader Greece, Oxford 2009 (Revue des études byzantines 69, 2011, p. 318-320).
11. D. G. Apostolopoulos, Τ Νόμιμον τῆς Μεγάλης Ἐκκλησίας 1564 - ci. 1593, Athènes 2008-2010 (Revue des études byzantines 70, 2012, p. 255-257).
12. M.-H. Congourdeau, Correspondance de Nicolas Cabasilas, Paris 2010 (Revue des études byzantines 70, 2012, p. 273-275).
13. M. St. Popović, Mara Branković : eine Frau zwischen dem christlichen und dem islamischen Kulturkreis im 15. Jahrhundert, Mainz-Ruhpolding 2010 (Revue des études byzantines 70, 2012, p. 313-315).
14. M. Koumanoudè, Οι βενεδικτίνοι στην ελληνολατινική ανατολή. Η περίπτωση της μονής του Αγίου Γεωργίου μείζονος Βενετίας (11ος-15ος αι.), Athènes-Venise 2011 (Revue des études byzantines 71, 2013, p. 324-326).
15. J. Monfasani, George Amiroutzes. The philosopher and his tractates, Leuven 2011 (Revue des études byzantines 71, 2013, p. 330-331).
16. M. Philippides et W. Hanak, The siege and the fall of Constantinople in 1453. Historiography, topography and military studies, Farnham 2011 (Revue des études byzantines 71, 2013, p. 332-334).
17. R. Bouchet, Satires et parodies du Moyen Âge grec, Paris 2012 (Revue des études byzantines 72, 2014, p. 370-372).
18. M.-H. Congourdeau, Les Zélotes. Une révolte urbaine à Thessalonique au 14e siècle. Le dossier des sources, Paris 2013 (Revue des études byzantines 72, 2014, p. 376-378).
19. M. Stavrou (éd.), Nicéphore Blemmydès. Œuvres théologiques, Tome II, Paris 2013 (Revue des études byzantines 72, 2014, p. 398-400).
20. M. Harl, avec la collab. de B. Meynadier et A. Pietrobelli, Voix de louanges. Les cantiques bibliques dans la liturgie chrétienne, Paris 2014 (Revue des études byzantines 73, 2015, p. 395-397).
21. I.-A. Pop, Cultural diffusion and religious Reformation in sixteenth-century Transylvania. How the Jesuits dealt with the Orthodox and Catholic ideas, with a Foreword by N. Housley, Lewiston-Queenston-Lampeter 2014 (Revue des études byzantines 73, 2015, p. 412-414).
22. É. Taxidès, Μάξιμος Πλανούδης. Συμβολή στη μελέτη του corpus των επιστολών του, Thessalonique 2012 (Revue des études byzantines 73, 2015, p. 417-419).
23. C. Gastgeber, E. Mitsiou, J. Preiser-Kapeller (éd.), The Register of the Patriarchate of Constantinople. An essential source for the history and Church of Late Byzantium. Proceedings of the international Symposium, Vienna, 5th-9th May 2009, Wien 2013 (Byzantina Symmeikta 24, 2014, p. 377-382).
 
Ouvrages à paraître
- (coédité avec F. Gabriel), L’Union à l’épreuve du formulaire. Professions de foi entre Églises d’Orient et d’Occident (xiiie-xviiie s.), à paraître dans la collection Monographies du Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance
- (coédité avec A. I. Tudorie), L’apport des Assomptionnistes français aux études byzantines : une approche critique, Actes du colloque de Bucarest, 25-27 Septembre 2014, à paraître dans la collection Archives de l’Orient chrétien
- (coédité avec F. Gabriel et L. Tatarenko), Autocéphalies : l’exercice de l’indépendance dans les Églises slaves orientales (xe-xxe siècle), à paraître dans la Collection de l’École française de Rome


Articles sous presse
- « Les enjeux de l’expression καθολικὴ Ἐκκλησία à Byzance à la fin du Moyen‐Âge : une querelle confessionnelle », Colloque international 9‐11 février 2012, Institut de théologie orthodoxe Saint‐Serge (Paris), en mémoire de Jean Meyendorff, à paraître chez YMCA PRESS
- « A new Byzantine source concerning the reception of the Council of Florence : Theodore Agallianos’ Dialogue with a monk against the Latins (ca. 1442) », Colloque The Union of Ferrara-Florence, Université de Cluj, 22-24 octobre 2009
- (en collaboration avec Saska Bogevska) « Être et devenir peintre en Crète au xve siècle », Journée d’étude Les activités professionnelles dans les villes du monde gréco-latin (xiiie-xvie s.), Strasbourg 12 novembre 2010
- Traductions de textes de Georges-Gennadios Scholarios et Pseudo-Sphrantzès, et présentation générale des sources grecques sur la chute de Constantinople, à paraître dans un recueil de textes, éd. V. Déroche et N. Vatin
- « Une acolouthie inédite pour la réconciliation des apostats attribuée au patriarche Gennadios II. Édition princeps et commentaire », International Conference The Patriarchate of Constantinople in Context and Comparison, Institute for Byzantine Studies of the Austrian Academy of Sciences, Vienna, September 12th-15th 2012
- « Theology, Philosophy, and Politics at Ferrara-Florence », Cambridge Intellectual history of Byzantium, éd. A. Kaldellis et N. Siniossoglou
- « Le rejet de l’Union de Florence (1439) dans les professions de foi antiunionistes », dans L’Union à l’épreuve du formulaire. Professions de foi entre Églises d’Orient et d’Occident (xiiie-xviiie s.), éd. M.-H. Blanchet et F. Gabriel, à paraître dans la collection « Monographies du Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance »
- « The Patriarchs and the Union of the Churches », dans A Companion to the Patriarchate of Constantinople, ed. C. Gastgeber, à paraître aux éd. Brill
- « Atoumès, un nouveau traducteur byzantin de Thomas d’Aquin », dans Das späte Byzanz zwischen Machtlosigkeit und kultureller Blüte (1204-1261). Studien zu Geschichte und Kultur, Franz Tinnefeld gewidmet, éd. A. Berger [et al.], à paraître chez De Gruyter dans la collection Byzantinisches Archiv
- « Église et société à Byzance : à la recherche d’un modèle ecclésiologique théorique », Workshop organized by E. Ragia “Social” Profiles and “Social” Groups: Perceptions about Social Position in Byzantium, Athènes, 19 décembre 2014
- « Spiritual guidance for aristocratic women, a living tradition after the fall of Constantinople? Gennadius Scholarius and the nun Sophrosyne », Workshop organized by E. Mitsiou et E. Kountoura-Galaki, Women and monasticism in the medieval Eastern Mediterranean: Decoding a cultural map, Athènes, 7-9 novembre 2014
- « Éditer un texte de polémique religieuse : Vitalien Laurent et les Mémoires de Sylvestre Syropoulos », Colloque international organisé par M.-H. Blanchet et A. I. Tudorie, L’apport des Assomptionnistes français aux études byzantines : une approche critique, Bucarest, 25-27 Septembre 2014, à paraître dans la collection Archives de l’Orient chrétien


Travaux à paraître
- « Jean Cantacuzène et l’Union », Journées d’étude pour le projet ANR Jean Cantacuzène, Paris 6-7 juin 2014
- Entrées « Hiérarchie » et « Langues » dans L’Église : un dictionnaire critique, dir. F. Gabriel, D. Iogna-Prat et A. Rauwel
- « The two Byzantine translations of Thomas Aquinas’ De rationibus fidei: remarks in view of its on-going editio princeps », Colloque international organisé par D. Searby, Never the twain shall meet. Latins and Greeks learning from each other in Byzantium, Université de Stockholm, 24-26 juin 2015
- « Présence et usage de livres au patriarcat de Constantinople durant la seconde moitié du XVe et la première moitié du XVIe siècle », Colloque international organisé par A. Binggeli, M. Cassin et M. Cronier, Autour de la Sainte-Trinité de Halki : Manuscrits grecs à Constantinople au temps du patriarche Métrophane III, Istanbul, 14-16 octobre 2015
- (en collaboration avec Konstantinos Vetochnikov) « Les usages et les significations du terme “autocéphale” (αὐτοκέφαλος) à Byzance », Colloque international organisé par M.-H. Blanchet, F. Gabriel et L. Tatarenko, Autocéphalies : l’exercice de l’indépendance dans les Églises slaves orientales (xe-xxe siècle), Rome, École française de Rome, 5-7 novembre 2015
- Dans le cadre du projet éditorial Thomas de Aquino Byzantinus :


  • édition critique des deux traductions grecques de l’opuscule de Thomas d’Aquin Les raisons de la foi ;

  • édition critique de Matthieu Ange Panarétos, Réfutation de Thomas à propos de la procession du Saint-Esprit ;

  • édition critique de Matthieu Ange Panarétos, Réfutation de Thomas à propos du feu du Purgatoire.



Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©kagiz.org 2016
rəhbərliyinə müraciət