Ana səhifə

Jean de La Fontaine (1621-1695)


Yüklə 5.72 Kb.
tarix15.06.2016
ölçüsü5.72 Kb.

Jean de La Fontaine (1621-1695)


Jean de La Fontaine est né dans Château-Thierry, Champagne, en France centrale, le fils d’un fonctionnaire de gouvernement. Son père, Charles, né en 1594, a le titre de conseiller du roi et maître des eaux et forêts du duché de Château-Thierry. Sa mère, Françoise Pidoux, née en 1582, est d’origine poitevine, veuve d’un premier mari, Louis de Jouy, négociant à Coulommiers. Lorsqu’elle épouse Charles, elle a 36 ans, il est de 12 ans son cadet. Sa fille Anne de Jouy devient la belle-fille de Charles et sera la demi-soeur de Jean. Claude, frère de Jean, naît en 1623, 2 ans après le futur poète.

Jean de La Fontaine commence ses études au collège de Château-Thierry, avec son condisciple François Maucroix, ami de toujours. Il les termine vraisemblablement à Paris.

 Il rentre ensuite à l’Oratoire. “Le 27 avril 1641, M. Jean de La Fontaine, âgé de 20 ans, a été reçu pour les exercices de piété de nos confrères” (Annales de l’Oratoire). N’étant pas fait pour les études religieuses, il quitte l’Oratoire 18 mois plus tard. Il revient à Château-Thierry... Enthousiasmé par les Odes de Malherbe, il”passe ses nuits à apprendre ses vers par coeur et, le jour, il va les déclamer dans les bois”.

Entre 1645 et 1647, Jean de La Fontaine est à Paris où il étudie le droit avec Maucroix et Antoine Furetière. À ce moment, il fréquente une société d’amis jeunes et lettrés. Cette libre académie de jeunes “palatins” se nomme la “Table ronde”.

En 1647, poussé par son père, La Fontaine épouse Marie Héricart baptisée le 26 avril 1633, à la Ferté-Milon. Jean a 26 ans, Marie un peu plus de 14...C’est une bien jeune femme pour pouvoir être responsable d’un ménage et pour exercer une influence sérieuse sur son mari. En 1652, Jean de La Fontaine achète une charge de maître particulier des eaux et forêts. Charles, le fils unique du couple naît en 1653.

C’est en 1654, que La Fontaine publie, sans signature, son premier ouvrage qui paraîtra en librairie : L’Eunuque, adapté de Térence, comédie en 5 actes et en vers. Sa vocation s’affirme.


Après la mort du père de La Fontaine en 1658, qui laisse une succession très embrouillée, les deux époux se séparent de biens, d’un commun accord. La Fontaine est vraisemblablement introduit par Jacques Jannart, son oncle par alliance, très proche du jeune couple, auprès de Nicolas Fouquet. La Fontaine offre à Fouquet, surintendant des finances, son poème Adonis, manuscrit, calligraphié par Nicolas Jarry, rehaussé d’un dessin par François Chauveau, le futur illustrateur des Fables. Quelques mois après, en 1659, Fouquet confie à La Fontaine le soin de composer un ouvrage à la gloire de Vaux-le-Vicomte : ainsi naîtra Le Songe de Vaux, que la chute du surintendant laissera inachevé. En outre, Jean s’engage à “donner pension poétique” à Fouquet, payée en madrigaux, ballades, sonnets et autres vers. 



En 1683 il est élu à l’Académie française.


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©kagiz.org 2016
rəhbərliyinə müraciət